Barbar'imba

Article en construction. Dernière mise à jour : 26/03/22

Contraction de marimba (xylophone) et barbare (sauvage), Barbar'imba est un projet dont les objectifs sont multiples :

  • Initier un public de jeunes adultes à la fabrication de xylophones

  • Insuffler une pratique musicale collective autour des instruments fabriqués

  • Limiter l'impact environnemental autant que possible

En 2019, huit jeunes de l'ImPro à Tourcoing se sont lancés avec succès dans la fabrication d'un balafon pentatonique à 13 lames.



De cette expérience est née l'idée plus ambitieuse de fabriquer plusieurs xylophones pour ensuite constituer un orchestre. C'est en septembre 2021 que le projet se concrétise. D'autres jeunes de l'ImPro prennent ainsi le relais et se lancent dans l'aventure. Des xylophones de fortune sont réalisés à partir de bois récupérés qu'il faut mesurer, couper, poncer, percer... Différentes compétences relevant de la menuiserie sont ainsi développées.

Certaines opérations nécessitent des compétences plus pointues. Ainsi, les cadres ont été réalisés par le centre technique municipal, et les lames ont été accordées par mes soins. Les jeunes prennent ensuite le relais et assemblent les instruments. Disposer les lames sur le cadre, fixer les pitons, enfiler la drisse, autant d'étapes nécessaires avant que l'instrument ne donne ses premières notes.



Écocitoyenneté et sensibilisation écologique

Les essences de bois exotiques sont très souvent utilisée dans la fabrication de xylophone. Elle pose la question de la déforestation et plus généralement de la surexploitation des ressources naturelles.

Afin de limiter cet impact environnemental, les lames de nos xylophones ne sont conçues qu'avec des chutes de bois récupérées.


Fabrication des mailloches.

Nous avons fabriqué des mailloches dans l'esprit de la lutherie sauvage c'est à dire en détournant des objets de leurs usages premiers. La récupération de matériaux déjà utilisés est aussi une composante de notre projet. 3 types de mailloches ont ainsi été réalisées :


- avec des tiges d'acier et et des balles rebondissantes

- avec des tourillons et des cochonnets en bois

- avec de la canne (bambou) et de la chambre à air



Les débuts de la pratique musicale collective

Les répétitions ont commencé au début du mois de mars avec beaucoup d'enthousiasme. Au début immergés dans une nouvelle matière sonore, les apprentis musiciens découvrent progressivement les exigences du jeu collectif. De nouveaux enjeux apparaissent : garder l'aspect ludique de la pratique tout en suscitant une certaine discipline.



Stay Up-To-Date with New Posts

Search By Tags